Statue de Victor Hugo au Candie Gardens, Guernesey
 

Histoire et culture

Même si Guernesey se trouve géographiquement plus près de la France que du Royaume-Uni, le Bailliage est fidèle à la Couronne britannique depuis l’époque de Guillaume le Conquérant, Duc de Normandie. On y parle anglais mais le Bailliage a son propre dialecte, le Guernesiais, et fait perdurer sa culture, distincte et unique. Le folklore local et l’histoire de Guernesey, notamment autour de la Préhistoire et de la Seconde Guerre Mondiale, sont la source de multiples sites du patrimoine et des arts.

Guernesey a été l’île d’accueil de Victor Hugo, où il a commencé, terminé ou publié quelques-unes de ses œuvres majeures, notamment « Les Misérables » (1862), « Les Travailleurs de la mer » (1866), et « L’Homme qui rit » (1869). L’écrivain décrit les îles Anglo-Normandes comme « des morceaux de France tombés à la mer et ramassés par l’Angleterre. ».